Search
  • Lucien Nouis

Maurizio de Giovanni, L’Hiver du commissaire Ricciardi, Rivages noir


Le commissaire Ricciardi est en hiver, il souffre, Mais sa dépression n'a rien de banal, elle a une origine surnaturelle, métaphysique, ce qu'il appelle en secret « la chose ». Sorte de voyant malgré lui, il est en effet incapable de faire un pas dans le Naples des années 1930 sans croiser un fantôme. Ce n’est pas une hallucination ou une métaphore : les morts, il les voit vraiment. Une petite fille qui tient une poupée de chiffon s’approche de la vitre du café où il s'est arrêté : « Elle n'avait pas de bras gauche : de la chair déchirée saillait un fragment d'os, blanc et écorné comme un morceau de bois neuf. Une voiture, pensa Ricciardi ». Dans une journée, il y en a d'autres. Beaucoup. Ce don empoisonné fait du commissaire un policier redoutable, mais le condamne à habiter un cimetière. Le vent gémit en permanence, dans sa ville, les rues sont vides, les bâtiments sombres et humides. Au loin, la mer est glauque et tourmentée. Un polar mâtiné de gothique à l’italienne ? Ricciardi est un homme hanté, poursuivi par des spectres, mais pas seulement. Ce qui le caractérise avant tout, quand il les voit, ses morts, c’est plutôt une empathie sans limite : « chaque fois il absorbait la douleur, la surprise, la colère, la mélancolie. Même l'amour» Sentir ce qu’ils ont senti le rend d’autant plus réceptif aux vivants. Pas étonnant que l'enquête prenne place à l'opéra, lieu des émotions et du pathos. Lorsque le ténor Arnaldo Vezzi, génie infâme et ami du Duce, meurt égorgé dans sa loge, son fantôme reprend en boucle le même chant lugubre de l'air d'Alfio, dans la Cavailleria rusticana : « Du sang, je cède à la colère, tout mon amour s'est transformé en haine... » Ricciardi, au terme d'une enquête à rebondissements, sera le seul à entendre la vérité. Avec ce premier volume, paru à Rome en 2007, d'une série à succès qui en totalise douze à ce jour, Maurizio de Giovanni parvient avec bonheur à repousser les limites du genre, entre polar historique, fantastique noir et enquête simenonienne.



79 views0 comments